En aparté avec Fatim Black Diallo, Miss West Africa 2016 à Bruxelles

Fatim Black Diallo est pleine de vie. Belle et ambitieuse l’étudiante en dernière année de tourisme évoque dans une interview elle nous a accordée ses projets, ses souhaits, son avenir, ses amis, ses amours et ouvre la page de son… Coeur.
14054670_1276317519097964_740154716_n.pngEtre miss, c’était un rêve pour vous?
FBD: Effectivement, c’était un rêve d’enfant. Ma mère m’a dit que j’ai commencé à marcher quand j’avais 7 mois. Je dois dire que je me sens bien sur un podium. C’est un don de Dieu pour moi de défiler sur un podium. En plus, être miss est le rêve de beaucoup de filles.
Comment vivez-vous le titre?
FBD: je le vis très bien. Malgré les difficultés que nous avons dans le comité, je vis bien ma couronne.
Ce n’est pas un peu dur pour vous et votre famille?
FBD: Pas vraiment. Il est vrai que parfois j’ai des rendez-vous et c’est difficile pour moi de se réveiller. Mais globalement ça se passe bien.
Pourquoi vous avez participé à ce concours?
FBD: C’était un devoir pour moi, un défis. Car, avant d’être miss West Africa, j’avais été élue miss Guinée mon pays d’origine.
C’est en quelle année?
J’ai remporté le titre de miss Guinée en 2015 et on m’a dit que je devais représenter mon pays au concours de miss West Africa. C’était un grand honneur.
Quels sont les objectifs que vous vous fixez?
FBD: Mon souhait est de réaliser mon projet humanitaire qui consiste à venir en aide aux enfants orphelins d’Ebola en Guinée avec la collaboration des structures existantes sur place. Mais, comme le comité traverse des moments difficiles, mettre le projet en exécution devient un peu dur pour moi. C’est un projet auquel je tiens beaucoup et je compte organiser une soirée caritative pour récolter des fonds afin d’aller en Guinée.
Depuis votre couronnement, qu’est ce qui a changé en vous?
FBD: Rien. Rien n’a changé en moi. Je suis restée la même personne. Je dire reconnaitre que quand vous êtes miss; les gens vous respectent plus et ont un autre regard sur vous.
Qu’est ce qui a été le plus dur dans l’élection?
FBD: Le plus dur, c’était de participer  avec des filles aussi belles que vous. C’est stressant d’imaginer ne pas être parmi les trois gagnantes. La miss et ses dauphines. Mais, avec l’expérience j’ai tenté le coup et j’ai gagné.
Une fois miss, vous êtes à des soirées, des galas. ça vous fait quoi,
FBD: Un réel plaisir. C’est une reconnaissance qui prouve que je représente quelque choses dans la communauté africaine.
Pourquoi, vous vous êtes lancé dans le mannequinat?
FBD: Je me suis lancé dans ce domaine depuis 2012. C’est aussi, un rêve d’enfant. Mais à cause de mes activités de miss j’ai dû arrêté un peu pour me consacrer aux concours de beauté.
Le Mannequinat est un milieu souvent jugé dangereux?
BFD: J’ai peur. J’ai la protection de ma famille et surtout de ma mére qui m’encourage beaucoup. Franchement, J’ai pas peur.
Quel est votre avenir dans le domaine?
FBD: A vrai dire, je ne sais encore. Pour l’instant, mon souhait le plus ardent est de réussir et de vivre le bonheur. Le bonheur de représenter mon pays au concours de miss monde. je me prépare bien en participant à des concours de beauté pour acquérir plus d’expérience. je suis bien entourée par la famille, mes proches et notamment ma mère qui m’épaule beaucoup.
Estce que, vous êtres prête à poser nue?
FBD: Non je pense à ma religion qui est l’islam. Je suis attachée à ses valeurs.Poser nue? Non je le ferais pas.
Vous êtes jeune et belle. La copine idéale. Est ce que votre cœur est ouvert et à qui?
FBD: Je ne sais pas. Mon coeur est ouvert. Je dois avouer que je reçois beaucoup de demandes et je me sens un peu perdue par rapport à ça.
Combien d’appels vous recevez par jour?
nombreux. Les gens vous invitent à boire un café et en profitent pour déclarer leur flamme. parfois je m’attends pas.
Les prétendants vous promettent quoi?
FBD: Ils promettent de me marier et de me rendre heureuse. mais, moi, je n’y crois pas. je préfère me consacrer à mes études, mes activités .
Fatim Black Diallo est amoureuse,
FBD: Non Fatim Black Diallo n’est pas amoureuse. (elle répète) Non elle n’est pas amoureuse.
Vous faites quelle formation?
ous FBD: Je sui étudiante dans une école néerlandophone pour une formation en tourisme. Je suis en 6éme année secondaire. La dernière année. Je souhaite être hôtesse de l’air.
Franchement Vous avez un copain?
je ne suis pas amoureuse j’ai pas un copain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *