El Hadji Sene: le guerrier promoteur d’événements culturels.

298089_10200169907065297_2013568091_n
On l’aime ou on l’aime pas , El hadji Sene a une volonté de fer et ne  » lâche presque jamais ».
Une opiniâtreté qui lui a permis de se lancer dans la promotion culturelle en organisant des soirées,  concerts , et autres manifestations culturelles.
Ses détracteurs le qualifie d’être  » qulqu’un de tatillon , brouillon, peu organisé ». Conséquence: beaucoup des manifestation qu’il organise n’ont pas des résultas escomptés en terme de réussite financiére.
Des critiques qui , apparemment ,  ne semblent pas émousser la volonté affirmée de ce promoteur « guerrier » de ne pas baisser les bras.  » Il se montre toujours déterminé et s’accroche afin de mener sa mission à bien » témoigne l’un de ses amis.
Aujourdhui ce jeune sénégalais semble acquis beaucoup de maturité au files des ans à force de persévérer.
El Hadji Sene a mis en place une association dénommée Carnaval des cultures dont l’ojectif principal est la promotion de l’intégration, la sensibilisation sur la culture et les valeurs culturelles de l’Afrique de ouest.
C est cette structure qui a été l’organisatrice de la 3 édition de Miss ouest Africa Belgique 2016 qui a réuni 12 pays de lAfrique de l’ouest et qui s’est soldé par le sacre de la guinéenne Fatim Black Diallo.
 » il est toujours prêt à aller aux charbons même, si ça ne lui réussit pas toujours. il croit à ce qu’i fait » témoigne -t- dans son entourage.  » il a l’occasion de montrer la culture ouest africaine ». Mais , dans le monde de la promation » peuplé de concurrence et de méchanceté, la tâche est loin d’être facile pour lui ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *