Merkel et Obama misent sur la diplomatie en Ukraine

150209_1x4t1_angela-merkel-barack-obama_sn635La chancelière allemande et le président Barack Obama conviennent de privilégier la voie diplomatique afin de permettre la résolution de la guerre qui ravage l’est ukrainien depuis maintenant plus de 10 mois. Le président américain a toutefois maintenu la menace d’un durcissement des mesures contre la Russie en cas d’échec des négociations.

Le président américain estime que les possibilités de voir le conflit se résoudre grâce à la voie militaire sont « faibles » en raison de la puissance militaire de la Russie. C’est pourquoi, en dépit de la violation de l’entente précédente par la Russie – M. Obama accuse la Russie d’avoir livré plus de chars et d’artillerie -, le président américain croit qu’il faut persister dans la voie diplomatique.

Les deux chefs d’État ont ainsi conclu de la nécessité de maintenir les sanctions économiques contre la Russie. Le président américain a toutefois prévenu que les sanctions économiques s’accentueraient dans l’éventualité où la Russie persistait dans la voie militaire.

De plus, le président Obama a indiqué avoir demandé à ses conseillers d’étudier la possibilité d’envoyer des armes offensives en Ukraine. Il précise toutefois n’avoir pris aucune décision à ce sujet.

La visite de Mme Merkel intervient au moment où le président Obama subit des pressions de son entourage pour durcir le ton à l’égard de la Russie. Des stratèges américains incitent le président à envoyer des armes aux Ukrainiens, qui subissent de lourdes pertes face à la contre-offensive des milices prorusses dans l’est de leur pays.

La chancelière allemande, qui a rencontré le président russe Vladimir Poutine vendredi dernier, souhaite éviter un durcissement du ton américain envers la Russie puisqu’une telle attitude aurait pour effet de miner ses efforts diplomatiques.

L’Union européenne a d’ailleurs reporté, au 16 février prochain, l’application de nouvelles sanctions contre des personnalités russes et des séparatistes afin de donner une chance aux négociations de paix.

Merkel, Poutine ainsi que les dirigeants français et ukrainiens doivent se rencontrer mercredi à Munich pour tenir de nouvelles discussions de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *